Proyecto Tamarit

Un voyage latino-éléctro-poétique

“D’univers et de générations différentes, notre rencontre tient plus d’une évidence que du hasard. Celle des racines, du sang qui bouillonne en nous et qui fait battre notre cœur pour notre pays d’origine, l’Espagne.
Sur un fond guitare piano et un paysage électro, rock, latino, dub, c’est un peu de nos tripes dont nous parlons, d’un voyage intérieur qui nous fait perdre pied, qui nous rapproche et qui nous touche.”

C’est l’hommage explosif et touchant d’un trio musical lyonnais aux artistes espagnols du XXè siècle. Un hommage à ces poètes de talent (Garcia Lorca, Machado, Cernuda, Alberti…) qui ont fait fi du franquisme pour célébrer la beauté de la langue, partager leur joie de vivre et leurs souffrances, parler d’amour et de révolte, écrire toujours, malgré les tourments et souvent l’exil.

Une rencontre musicale étonnante et détonante sur des compositions originales de Paco Ibañez, Léonard Cohen et Carlos Guastavino entre autres.

divider

C’est à la rencontre de Charo Lopez et de Maxime Sanchez, que nous devons la genèse de ce projet.

D’une part, Maxime alias Mahssi, auteur compositeur. D’autre part, Charo, comédienne et chanteuse de boléro. L’une espagnole, l’autre français mais avec des parents originaires d’Espagne.

Quelques rencontres suffirent pour se rendre compte de l’envie de créer un projet commun autour de la guerre d’Espagne et des migrations que les espagnols ont dû subir pour échapper au franquisme, la fuite, l’exil…

Ce fut tout naturellement que Marty Sanchez, fis de Maxime, pianiste et arrangeur, entra dans l’aventure apportant avec lui un décor électro. Un atout majeur permettant au groupe de créer un lien entre histoire et actualité.

Sans rentrer dans une thématique obscure, dense et insurrectionnelle et en effleurant l’époque avec des symboles forts, universels et intemporels, Proyecto Tamarit revisite les poètes qui vécurent cette époque là, l’avant, le pendant et l’après.

Ces poètes illustrent, de manière magistrale, cette période d’agitation politique, d’horreur et de luttes fratricides dans laquelle beaucoup d’entre eux furent persécutes, obligés de quitter leur pays ou tués.

Paco Ibañez, chanteur espagnol et fils de républicains immigrés en France après la guerre, avait recueilli beaucoup de poèmes représentatifs des poètes de cette génération et en fit des chansons. D’autres poèmes furent également mis en musiques par des musiciens espagnols ou latino-américains.

Ce fut la base du démarrage du projet et la ligne directrice qui permet aujourd’hui à Proyecto Tamarit la création de compositions originales.

 

Sortie du premier EP prévue pour le 26 septembre 2016 !!